La mort en face B (spectacle en création)

Le propos :

Dédramatiser la tragédie afin de la rendre plus acceptable.

Le film Décédée_Décidée est né de la mort de Thérèse. A son tour, il donne naissance à ce spectacle : La mort en face B.

Ce dernier questionne nos capacités de choisir, pour nous-même, en France, en 2018 et se demande si la souffrance est une science exacte ? Si elle est démontrable, mesurable, prouvable ? Quelle est la meilleure façon de mourir ? Par pendaison, défenestration, injection létale ? A la bataille, la loi l’emporte t-elle sur l’amour ? Et aux dès ? Doit-on tout accepter par amour ? Même les cigarettes au menthol ? Est-il plus confortable de mourir ou de souffrir ?

La mort en face B, un spectacle parfois humoristique, musical souvent, émotionnellement actif et emprunt d’une profonde humanité.

 

Le projet :

Sur scène, une comédienne/musicienne/clown raconte, chante, lit son histoire qui est aussi celle de bon nombre d’entre nous. Les images du documentaire Décédée_Décidée projetées sur le fond de scène, s’entremêlent à cette danse. La comédienne est accompagnée de deux musiciens/comédiens, et un technicien gérant le son et le mapping vidéo les épaule. Il est également possible que du théâtre d’ombre intervienne pour apporter une autre forme de poésie, plus polémique peut-être, comme si lumière et ombre représentaient l’amour et la mort, l’un ne pouvant exister sans l’autre..